Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Vie et oeuvre de Molière

Jean-Batiste Poquelin est un comédien et dramaturge français né en 1622 à Paris au sein d’une famille de marchands parisiens.

Portrait de Molière
Source: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/dd/Molière_Mignard.png

Quoiqu’il ait fait des études de droit, en 1643, Molière – passionné de théâtre – fonde avec la comédienne Madeleine Béjart l’Illustre Théâtre dont il devient l’un des trois principaux interprètes masculins.

Portrait de Madeleine Béjart
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Madeleine_Béjart

Toutefois, ses débuts sont difficiles car il n’est pas encore connu et ses revenus sont limités alors même qu’il a fait d’importants investissements pour acquérir un théâtre pour sa troupe à Paris.

Pour cette raison, Molière et sa troupe décident de quitter Paris en 1645 et la troupe devient vagabonde, se déplaçant de province en province à travers le royaume de France dans une certaine indigence.

Des acteurs comiques ambulants, tableau de Francisco de Goya (1793)

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Théâtre_itinérant#/media/File:C%C3%B3micos_ambulantes.jpg

Heureusement, en 1647, tout va changer puisque la troupe de Molière va obtenir l’aide financière du comte d’Aubijoux, puis la protection du prince de Conti. Ces évènements vont permettre à la troupe de se produire plus facilement en différents endroits et de ne plus souffrir de difficultés financières. La troupe devient alors la « troupe de campagne » la plus connue du royaume.

Forts de cette réussite, Molière et sa troupe vont alors essayer de nouveau de s’implanter à Paris, cette fois avec succès.
De fait, en 1658, la troupe se voit offrir l’occasion de se présenter devant le roi Louis XIV et sa cour. C’est un triomphe et on leur donne accès à la salle de Théâtre du Petit-Bourbon, qui est belle et bien équipée. La troupe se fait désormais appeler « Troupe de Monsieur », selon le titre du frère du roi, Philippe d’Orléans, qui est désormais leur mécène.

Le Petit-Bourbon vu de l’extérieur

Source: http://sitelully.free.fr/petitbourbon.htm

À partir de ce moment, et malgré quelques polémiques, Molière et ses oeuvres connaîtront un succès qui ne sera plus démenti jusqu’à sa mort, laquelle fut aussi théâtrale que sa vie. Ainsi, Molière s’éteint le 17 février 1673 alors qu’il joue le rôle d’Argan dans la pièce du Malade Imaginaire.

La mort de Molière

Source: http://atelier.leparisien.fr/sites/histoire/2016/07/03/theatre-1673-moliere-quitte-la-scene/

Quoiqu’il se soit essayé au genre de la tragédie au début de sa carrière, Molière a surtout connu du succès et est passé à la postérité pour ses comédies. C’est d’ailleurs lui qui, le premier, a cherché à donner à la comédie des titres de noblesse équivalents à ceux de la tragédie.

Ainsi, ses comédies copient les règles de la tragédie, notamment en ce qui concerne l’unité de temps et de lieu. Par contre, elles ont pour objectifs de faire rire et de critiquer la société et les hommes de son temps.

Représentation de la comédie Le misanthrope de Molière

Source: https://laliseusealafenetre.wordpress.com/2013/03/14/vu-et-lu-au-theatre-en-fevrier-moliere-tchekhov-et-genet/

Grâce à son immense talent, Molière a marqué son temps et l’histoire du théâtre français au point que l’on qualifie aujourd’hui couramment le Français de « langue de Molière ».

Catégories Non classé
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close